2 Mots d'Elles

Maude & Elodée

Illustration Baseline

La coupe est pleine, ‘faut qu’on en parle !

Mesdames, mesdemoiselles… et je vais m’arrêter là pour aujourd’hui. Messieurs je vous conseille de passer votre chemin nous allons rester entre femmes pour ce sujet ? !

Aujourd’hui j’aimerais vous parler de ce phénomène qui nous concerne toutes : « LES RÈGLES » , les fameuses, celles qu’on redoute et dont on ne peut échapper (au mois un petit bout de temps !)

Elles font parties de notre vie, on s’y fait et on vit avec mais si rien ne peut empêcher cette mine fatiguée, ces envies de pleurer pour un rien, ces vilains maux de bidon et cette envie folle de rester couchée en mangeant du chocolat bien au chaud sous la couette, on peut au moins maintenant s’apporter un petit confort grâce à « la coupe menstruelle », cette fameuse protection hygiénique encore trop méconnue qui peut nous changer la vie !

 

Parlons donc de la cup et de l’hygiène intime.

 

Fini le stress du « hey pssit, t’aurais pas un tampon stp ? » ou encore « Oh non j’ai oublié de racheter des serviettes » .

Restez bien attentives, ça pourrait vous intéresser !

 

La coupe menstruelle, qu’est ce que c’est ?

C’est ma sœur qui m’a fait découvrir la cup , j’ai tout de suite adoré le concept et j’ai foncé en ligne pour m’en commander une ! Aussitôt eue, aussitôt testée, aussitôt approuvée ! Ce fût une petite trouvaille révolutionnaire ! Je me suis empressée d’en parler à mes copines et là… réactions unanimes « QUOI ??? mais qu’est ce que tu racontes c’est n’importe quoi ce truc ! Moi j’essayerai jamais ! » (Rappelez vous de ne JAMAIS dire JAMAIS vous diraient-elles !  😉 Même si il leur a fallu un peu de temps pour apprivoiser cet étrange objet, comme moi, elles l’ont adopté et ne s’en passeraient plus !

Je vous explique :

La coupe menstruelle est une protection hygiénique qui s’utilise à la place des protections périodiques classiques telles que les serviettes et les tampons pendant la période des règles.

On peut également l’appeler « coupelle menstruelle » ou bien encore « la cup ».
Elle se positionne dans le vagin et recueille le flux menstruel sans assécher la flore vaginale (puisqu’elle n’absorbe pas le sang comme le fait un tampon).
Elle doit être vidée toutes les 12 heures au maximum et nettoyée avec précaution avant d’être ré-insérée. (Finie la galère pour aller changer sa protection, avec ce système on est tranquille du matin au soir ! )

Elle ressemble à un petit entonnoir doté, à son extrémité, d’une tige pour l’attraper et la retirer plus facilement.
La matière de la coupe est en silicone médical et a été validée par le corps médical.
Il existe plusieurs tailles de cup en fonction de votre morphologie et si vous avez déjà eu un bébé.

La coupe menstruelle : Comment ça se met ?

C’est tout simple à utiliser (autant pour l’insérer que la retirer) !
Mais pour être fin prête le jour J, je vous conseille quand même de faire quelques essais au préalable ?

Faites un test quelques jours avant vos règles, dans un endroit calme et dans lequel vous vous sentirez à l’aise. Détendez-vous et ne vous découragez pas même si vous n’y parvenez pas dès la première fois  !

1- L’insertion
Trouvez la position qui vous convient le mieux :
– sur les toilettes
– dans la baignoire ou la douche
– accroupie, une jambe relevée… à vous de voir !

Pour introduire la cup,  insérez la délicatement préalablement pliée (voir les techniques de pliages) dans votre vagin.  Une fois introduite, relâchez-la lentement pour qu’elle se déploie.
Vérifiez en glissant un doigt tout autour de la coupe qu’elle soit totalement ouverte.

Dans le cas ou elle resterait pliée à l’intérieur de vous, il pourrait y avoir des fuites, dans ce cas pas de stress, on la retire et on la replace.

La coupe menstruelle se place de façon générale beaucoup plus bas qu’un tampon, presque à l’entrée du vagin pour certaines.
Elle pourra ensuite bouger un petit peu pour aller spontanément se positionner au meilleur endroit (un peu plus haut) en fonction de votre anatomie.

2- Le retrait de la cup
La coupe menstruelle produit un genre « d’effet ventouse » une fois bien mise en place.
Il ne faut donc pas tirer directement sur la tige pour l’ôter, au risque de sentir un certain inconfort.

Avant toute choses, décontractez-vous au maximum : ça ne sert à rien de se crisper, ça n’aidera pas ? .
La meilleure solution est de vous accroupir et de commencer par pousser avec les muscles pelviens ( périnée )
Progressivement, la coupe va descendre et vous pourrez l’attraper.

Il faut ensuite retirer la cup. Il y a  plusieurs façons de procéder :
– soit en pinçant le fond de la cup pour faire partir l’air et annuler l’effet ventouse,
– soit en tirant tout doucement la tige d’un côté puis de l’autre, de façon à envoyer un peu d’air et à la décoller facilement.

Et à partir de là, l’extraire est un jeu d’enfant : elle n’est plus « ventousée » et descend très facilement.

Lorsque vous récupérez la coupe menstruelle, tenez-là bien droite et videz le sang (dans les toilettes ou dans le lavabo). Suivant l’abondance des règles, il est conseillé de la vider deux à trois fois par jour. Mais au maximum, elle doit être vidée toutes les 12 heures.
Avant de la réintroduire il convient évidemment de bien la rincer à l’eau claire.
A la fin de vos règles, avant de la ranger pour l’utiliser le mois suivant, vous pouvez la stériliser, mais ce n’est pas une obligation : un bon nettoyage suffit amplement . Je vous conseille de garder son petit pochon pour la ranger en attendant votre prochain cycle !

Les différents pliages :

Il existe différentes techniques de pliages. N’hésitez pas à en tester quelques-unes afin de déterminer celle qui vous conviendra le mieux.
Personnellement, j’en trouve 2 relativement faciles :
1ère méthode : on écrase la coupe sur elle-même et on la plie en 2


2ème méthode : on appuie avec un doigt d’un côté de l’entonnoir, ça la met en forme de tulipe

 


Quelle que soit la technique choisie, la coupe viendra ensuite se déployer à l’intérieur de votre vagin.
(Vous recevrez un petit manuel explicatif avec votre cup qui vous montrera en images les différents pliages possibles ).

Comment entretenir et nettoyer la cup ?

La coupe menstruelle se trouvant à un endroit stratégique, je vous conseille très fortement de ne pas négliger son entretien :

Pour la nettoyer c’est très simple il faut la stériliser dans une casserole (propre!) d’eau bouillante pendant minimum 10 min chaque premier jour d’utilisation puis entre chaque « vidange? » il vous suffit de la nettoyer scrupuleusement à l’intérieur et à l’extérieur puis rincer à l’eau claire ou avec un petit savon intime. Évitez les savons et les crèmes parfumées qui peuvent être irritantes pour la peau et le vagin.

Si vous n’avez pas de point d’eau vous pouvez la vider simplement et l’essuyer avec un mouchoir propre avant de la réinsérer. (On n’en meurt pas , promis ? ) Après bien sûr, vous filez nettoyer tout ça correctement au 1er point d’eau trouvé. (Vous n’avez pas besoin de stérilisation à chaque utilisation ! Partons  du principe que tout ce qui rentre dans notre vagin n’est pas forcément stérilisé hein ? ).

 

Pourquoi utiliser la cup ?

La coupelle menstruelle  est sûre, fiable, pratique, confortable, économique, écologique et… sensuelle.

Sûre : la cup est 100 % en silicone médical. Elle est hypoallergénique, sans phtalates, sans bisphénol A, sans latex et sans parfum. La santé et l’ hygiène sont ainsi respectés.

Fiable : la coupelle menstruelle est une protection fiable . Comme le sang est à l’abri de l’air, elle évite naturellement les odeurs désagréables, ainsi on reste fraîche toute la journée.

Pratique : elle est facile à transporter dans le sac à main. Elle est idéale en voyage. Elle est utilisable de jour comme de nuit. On peut rester jusque 12 heures tranquille !

Confortable : elle est très facile à insérer et à retirer. Une fois mise en place, elle se fait oublier. Grâce à sa forme et sa souplesse, elle épouse parfaitement les parois vaginales, pour que nous puissions conserver une liberté totale de nos  activités habituelles pendant nos règles.

Économique : une femme utilise près de 12 000 tampons ou serviettes hygiéniques dans sa vie et dépense pour ça environ 2400€ ! Une coupelle menstruelle s’utilise pendant plusieurs années ( en moyenne une femme utiliserait 1 à 3 cup dans sa vie). Le prix de la cup est d’environ 15 €.  Vous économisez des centaines d’euros !

Écologique :  On respecte l’environnement : finis les emballages inutiles (packaging, protections plastiques, sachets plastiques…), finis les tampons périodiques dans les toilettes, finies les serviettes hygiéniques dans les poubelles… et dans la nature !

Sensuelle : grâce à la coupelle menstruelle, on reste séduisante même pendant les règles. A nous la lingerie fine, les nuits dénudée, les vêtements clairs… ! Dans l’intimité, vous n’aurez plus la ficelle qui dépasse ou la « grosse » culotte pour tenir la serviette hygiénique ! Tout cela pour notre plus grand plaisir… et celui de notre partenaire?

 

Pour résumé il n’y a que des avantages à utiliser ce type de protection hygiénique !

Plus confortable, plus sexy, plus éco-responsable, plus économique, plus sûre pour l’hygiène et la santé ( le syndrome du choc toxique, vous vous souvenez ? ?) . Après je vous l’accorde si la simple vue d’une goutte de sang vous fait tourner de l’œil ou attraper un coup de chaud alors en effet ce ne sera pas une méthode pour vous… Pour les autres, essayez, je vous assure que vous l’adopterez illico ?

Bon les filles, la coupe est pleine ! CIAO ?

 

Quelques sites pour vous procurer la cup ?? :

http://www.meluna.fr/?gclid=CjwKEAiAxKrFBRDm25f60OegtwwSJABgEC-ZjM3cA7q-VEyRsA3-ccKaXq6Y3R-qFcxqvFBhJiz7vBoC5Kjw_wcB

http://www.ferme-des-peupliers.fr/fr/429-meluna?gclid=CjwKEAiAxKrFBRDm25f60OegtwwSJABgEC-Z7mFTKz_D7Tu5wYWSuQZXSRsGJdF1g2O5_e0SG32yLRoCgKrw_wcB

 

E.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *