2 Mots d'Elles

Maude & Elodée

Illustration Baseline

Journal de bord : mon rééquilibrage alimentaire.

« Quand j’ai décidé de perdre du poids, je savais une chose : je ne voulais absolument pas refaire un énième régime »

Je vais vous avouer quelque chose, je ne me sens pas « horrible » dans mon corps, je suis très féminine, mon homme me trouve belle, pour moi c’est le plus important! Il m’a fallu du temps avant de comprendre à quoi je voulais ressembler, quand j’ai réalisé que je voulais juste être moi, un petit peu amincie et que je ne voulais pas ressembler à ces femmes très minces des magazines, car d’une part ça ne me ressemble pas et de deux, mon métabolisme n’est pas conçu ainsi, je me suis déculpabilisée de beaucoup de choses et j’ai réussi à me trouver un objectif beaucoup plus censé et accessible. Ce qui rend mon défi de perte de poids beaucoup plus sain et je l’envisage de manière plus sereine.

Mes kilos en trop sont un poids (sans mauvais jeux de mots) dans ma vie, j’avais vraiment besoin d’avoir le déclic qui me donnerait cette motivation, tel le saint graal !

Je fais du sport depuis toujours ce qui me permet de garder malgré mes kilos en trop, une silhouette relativement harmonieuse et tonique mais c’est aussi pour ma santé et pour me sentir plus à l’aise, il le fallait c’était primordiale pour moi !

Mon soucis : J’adore manger !!!  Je mange si je suis triste pour me réconforter et je mange si je suis heureuse pour accompagner mon bonheur !

Je suis de ces filles qui n’ont pas beaucoup de chance concernant l’alimentation car le moindre écart je le paye. J’ai eu la chance pourtant d’avoir été éduquée et nourrie de manière très saine, mes parents ne cuisinent pas gras, on mangeait de tout, c’était très équilibré et chez moi les sodas et les bonbons n’étaient de sortie que pour les grandes occasions. Je n’avais pas de problème de poids jusqu’à mes 17 ans environ mais à la suite de soucis hormonaux causés en partie par la pilule et différents médicaments, mon métabolisme a changé et là a commencé mon calvaire …

Aujourd’hui, 10 ans plus tard j’en suis donc toujours au même point avec mes 15 kg en trop mais ce qui a changé aujourd’hui et ce qui me donne la force de garder la motivation c’est que je vais me marier? et voyez-vous ma robe de mariée, celle qui trône dans mes rêves depuis ma plus tendre enfance, exige de moi une belle silhouette afin de l’arborer le plus fièrement possible ! Il est impossible pour moi de ne pas me trouver jolie dans ma robe de mariée !  Voici quel a été mon déclic !

« Avec la robe pas le choix, pas d’alternative, une date est imposée : il me faudra avoir perdu 15 kg dans un an ! »

Ma solution : un rééquilibrage alimentaire.

Avant de me lancer, j’ai beaucoup lu sur le sujet et pris des conseils auprès de Maude qui est experte sur le sujet? . Les principes du rééquilibrage alimentaire me correspondaient parfaitement.

Écouter son corps, surtout ses signaux de faim et de satiété, sortir du cercle vicieux :

privation -> excès -> culpabilité

J’ai commencé mon rééquilibrage alimentaire il y a 1 mois et j’ai perdu 3 kilos. Certes, ce n’est pas une perte fulgurante, mais je préfère de loin maigrir plus doucement et m’assurer de ne pas reprendre les kilos perdus.

J’ai déjà perdu dans le passé près de 17 kilos en 8 mois avec un régime hypocalorique protéiné très connu et au bout du compte beaucoup de kilos sont revenus.

À quoi ça sert de maigrir si c’est pour regrossir, n’est-ce-pas ? Si vous avez déjà vécu cette expérience, vous savez à quel point c’est douloureux.

Alors pour moi, fini les régimes et place au rééquilibrage alimentaire !

Comment réussir à démêler la faim, l’envie, la fringale, la satiété et faire de votre rééquilibrage alimentaire, un succès pour maigrir ?

Voici quelques pistes :

Ayez confiance en vous. Et soyez patients. D’ailleurs, la patience est une condition indispensable au rééquilibrage alimentaire. Vous devez accepter que maigrir prend du temps !
La meilleure façon de  contrer l’effet yo-yo est de prendre son temps quand on veut maigrir. Une perte comprise entre 500g et 1kg par semaine est idéale.

Bien sûr, au début, vous pouvez perdre jusqu’à 2 kilos par semaine dépendamment de vos habitudes alimentaires passées. Mais votre perte de poids ralentira inexorablement. N’ayez pas peur de stagner. Les paliers sont des passages obligés.

En clair, on mange de tout, en proportion raisonnable et on limite la consommation de produits sucrés et de matières grasses.

Dans cet article je ne vais pas vous donner mon programme alimentaire personnel car il est à élaborer en fonction des besoins de chacun. Ce que je peux vous dire c’est que je me fais un bon petit déjeuner complet, produit laitiers, fruit et céréales,  que je privilégie les protéines et les féculents le midi et que le soir je mange très léger, principalement des légumes et un fruit.

Je ne bois que de l’eau dans la journée.

Je m’autorise un écart par semaine, souvent quand je suis en soirée avec mes amis.

Et je suis un programme sportif : entre 1h et 1h30 de sport 4x/semaine.

« Si par exemple le midi je veux mettre du gruyère râpé ou du ketchup dans mes pâtes je le fais, en revanche je ne me servirai pas une énorme portion. Si je ne résiste pas à un carré de chocolat au lait aux noisettes à 16h, je ne culpabilise pas pendant 4h, tant que je n’ai pas mangé toute la tablette tout va bien ! Le tout est de se raisonner et de gérer les quantités, ainsi vous n’avez pas l impression de vous priver. En revanche je ne fais pas de gros repas le soir, j’ai remarqué que même si je mangeais quelque chose d’un peu gras dans la journée, si le soir je mange très léger je ne prendrai pas un gramme. »

Tout est une question d’équilibre.

Quand on a compris ça et que le résultat pointe le bout de son nez, c’est une satisfaction immense et une délivrance !

Comment bien se préparer à un régime rééquilibrage alimentaire ?

 

Un rééquilibrage alimentaire, ça implique forcément des changements, et quelques contraintes.

Pour tenir bon et chasser efficacement les kilos en trop, il est donc indispensable de se préparer un minimum avant de se lancer.

Un processus de perte de poids, ça demande une grande implication de notre part. Alors pas question de se lancer si on n’est pas dans un bon état d’esprit.

Mais c’est quoi, en fait, le bon état d’esprit pour commencer ?

Être motivée, bien sûr. Parce que perdre du poids, c’est renoncer à l’eclair au chocolat qui nous appelle depuis la boulangerie, c’est prendre une salade quand Chéri prend un énorme burger/frites au resto… Bref, de grands changements sont à prévoir, et sur le long terme, alors mieux vaut être bien motivée pour tenir.

Être dans une période stable sur le plan émotionnel. La fatigue, le stress, voilà autant de facteurs qui peuvent mettre en échec la perte de poids. Et oui souvent quand on est très stressée, qu’est ce qu’on fait pour compenser ? On mange !

Avoir du temps à y consacrer. Adopter de bonnes habitudes alimentaires, ça demande du temps : le temps d’aller au marché trouver de bons produits de saison, le temps de les cuisiner, le temps de préparer le soir le repas de notre pause-dej’ de demain pour éviter de manger un plat industriel au boulot… Mais aussi prendre le temps de faire du sport !

Le sport est notre meilleur ami pour réussir notre défi. Il est difficile de se trouver du temps, quand on a une vie active, mais il faut se le donner malgré tout. En cette période de rééquilibrage alimentaire il est primordiale de penser un peu à soi et de mettre toutes les chances de notre côté.

Pouvoir (s’)investir. Aller voir une diététicienne ou un nutritionniste qui vont vous aider à établir des menus, s’inscrire dans une salle de sport, acheter plus de produits frais, investir dans un cuiseur vapeur et d’autres ustensiles, livres de recettes… permettant une cuisine plus saine.

 #

MANGE

MOINS

MIEUX

Les 7 clés pour nous guider :

1. Pour perdre du poids il faut… arrêter les régimes ! C’est tout le paradoxe ! Je sais de quoi je parle, j’en ai fait pendant 10 ans. Vous commencez un régime, vous perdez du poids, vous « tenez » un certain temps, puis ce n’est plus tenable… Et là c’est le drame. Vous reprenez tous les kilos perdus et plus encore ! Et puis vous recommencez… STOP !
Mangez équilibré et diminuez les quantités ! Naturellement, votre organisme va se débarrasser des kilos superflus. Alors non, ce n’est pas aussi rapide que les régimes express, oui il faut beaucoup de patience. Mais la perte de poids est DURABLE !

2.  Tenir un journal de bord : Le fait d’écrire ce que l’on mange permet de se rendre compte de nos apports alimentaires. C’est très motivant. Devoir noter ses écarts dissuade bien souvent des craquages pulsionnels ! Vous notez vos repas et vos activités physiques quotidiennement et votre poids une fois par semaine ainsi que vos mensurations. J’ai créé des pages sur mon Bullet Journal* pour bien m’organiser et y voir plus clair , voici des modèles que j’ai trouvés sur Pinterest :

 

*Maude a écrit un article sur le bullet Journal, si vous ne l’avez pas encore lu: http://2motsdelles.fr/2017/01/23/bullet-journal-n1-de-lorganisation/

 

3.  Cuisinez ! C’est une peu LA clé du succès ! Fini les plats surgelés, les repas qu’on se fait livrer tous les soirs, les fast-food… On se cuisine des petits plats sains, rapides et équilibrés, des gâteaux gourmands et light, bref on se fait plaisir en apportant des bonnes choses à notre organisme ! Utilisez pleins d’épices et d’herbes pour relever vos plats, soignez la présentation de vos assiettes, variez les menus ! Il faut que vous preniez plaisir à manger !

 

4.  N’achetez que des bonnes choses. Si vous êtes tenté d’aller faire un tour dans le frigo, vous n’y trouverez rien d’autre que des yaourts, des fruits, du jambon de dinde, etc. Cela vous évitera bien des craquages inutiles !

5 . Intégrez le sport petit à petit dans votre vie ! Commencez par des petites sessions puis au fur et à mesure vous allez sentir que votre corps peut se dépasser. Que ce soit à la salle de sport ou à la maison, comme vous préférez ! Le tout c’est de se bouger ! Il est recommandé de faire au minimum 45 min de sport 3 à 4 fois par semaine.
Vous perdrez du poids au fil des mois, sans même vous en rendre compte.

6. Buvez ! Boire de l’eau permet à votre organisme d’éliminer les toxines et d’être moins fatigué. Pour une bonne perte de poids l’hydratation est essentielle ; on ne sort jamais sans une petite bouteille d’eau dans son sac !

 

7. Pendant la perte de poids, autorisez-vous des écarts ! Une fois par semaine, vous mangez ce que vous voulez le temps d’un repas. C’est très important pour tenir sur du long terme : ne pas se priver de tout pendant des semaines. Ces écarts font partie intégrante du rééquilibrage alimentaire ! Une fois votre poids de forme atteint, appliquez la règle suivante: 80% des repas doivent être sains et équilibrés. Les 20 % restant : faîtes-vous plaisir!

ET SURTOUT : En cas de gros écarts, on ne lâche rien !  Souvent on adhère à la théorie du « foutu pour foutu » Non ! Vous vous êtes lâché, vous vous êtes fait plaisir ? OK ! Le lendemain, revenez à la normal : des fruits et légumes en abondance, buvez beaucoup d’eau, une bonne séance de sport et hop c’est oublié ! (bon, on veille tout de même à ce que  ça ne se reproduise pas trop souvent hein ! )

Je me suis fixée un objectif de -10kg en 6 mois, je reviendrais faire un article sur ce sujet quand j’en serais à la moitié de mon objectif pour partager avec vous mon ressenti et mon parcours.

N’hésitez pas à partager vos conseils et vos histoires dans les commentaires , si on peut se soutenir c’est toujours mieux non ?

Et pour celles et ceux qui auraient besoin de conseils plus poussés, n’hésitez pas à prendre contact avec Maude c’est une professionnelle aguerrie ?

E.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *