2 Mots d'Elles

Maude & Elodée

Illustration Baseline

J’ai dit oui… Et maintenant, on fait quoi ?

Hello tout le monde !

Je voulais attendre que le jour J soit passé pour vous faire des articles mariage mais tant pis, j’ai trop envie de vous en parler maintenant !

Etant donné que beaucoup de choses sont encore secrètes, je ne donnerai aucun détail sur ce qui est personnel à la mariée : robe, chaussures, maquillage… (au risque de voir monsieur MD faire une attaque !), mais je vous raconterai tout ça avec plaisir après le grand jour.

 

Revenons un peu en arrière : Mars 2015, Monsieur fait sa demande (et j’accepte sinon on n’en serait pas là !). Début 2016, nous décidons de rendre tout cela concret et nous fixons une date.

Oui, oui, une date, vous avez bien lu… on n’a rien fait comme les autres… parce qu’on ne savait pas bien par où commencer !

Voilà pourquoi nous allons parler d’organisation, ce qui m’aurait bien aidé il y a un an !

 

1- L’annonce à la famille proche

 

Comme ça on ne dirait pas mais je vous assure que c’est une étape. Ça devient concret pour tout le monde et c’est l’occasion de discuter un peu de comment chacun voit les choses…

Et tout le monde ne voit pas les choses de la même manière… dommage…

Chacun y va de son petit conseil, sa petite réflexion… les festivités commencent !

 

2- Le budget

 

Si vous financez le mariage seuls, fixez-vous un montant. Par principe. Ou du moins une fourchette car sachez-le, le budget n’est que très rarement respecté.

On ne se rend pas du tout compte des tarifs, notamment pour les prestataires, c’est impressionnant !

Je me souviens avoir dit : « les alliances, 400 euros, max ! Et le photographe, si ça dépasse 500 euros tant pis, on fera les photos nous-mêmes ». J’en rigole encore…

 

Maintenant, si votre entourage vous donne un coup de main, faîtes un bilan et définissez ce que vous pouvez ajouter de votre poche.

 

Dernière chose, je vous conseille de faire un joli tableau avec tout  ce qui va vous coûter de l’argent : traiteur, photographe, fleuriste, robe … et notez au fur et à mesure les montants correspondants. Vous pourrez ainsi vous rendre compte du coût total plus facilement.

 

3- Les invités

 

Commencez par faire une première liste personnelle, vous et votre conjoint.

Vous êtes arrivés à 476 personnes ? Pas de panique … Il faut juste se poser les bonnes questions (et si vous ne le faîtes pas maintenant, le budget traiteur vous ramènera à la raison !) :

Voulez-vous voir tout le monde pour la soirée ? Ou seulement pour le vin d’honneur ?

Cette personne, vous lui parlez vraiment ou juste de temps en temps sur les réseaux sociaux pour lui souhaiter son anniversaire ?

Dans la situation contraire, pensez-vous être invité à son mariage ?

 

Il y a un tas d’arbres décisionnels sur le net qui pourront vous aider.

Comment ? Papa et Maman ne vous ont pas encore dit « Quoi ? Tu n’as pas mis Tati Danielle sur la liste ? » S’ils participent, vous ne pouvez pas y faire grand chose … Sinon, imposez-vous ! Le traiteur c’est 50% du budget, ce n’est pas le moment de dire oui à tout, vous n’êtes qu’au début de vos peines !

 

Une fois le nombre d’invités approximativement défini , vous pouvez vous lancer …

PS : c’est aussi le moment de définir vos témoins et vos demoiselles d’honneur !

 

4- La mairie

 

Si vous vivez dans une grande ville, n’hésitez pas à vous y prendre assez longtemps à l’avance, notamment pour déterminer la date du mariage (premier arrivé, premier servi !).

Si vous vous mariez dans un petit village qui célèbre 3 mariages par an, vous pouvez vous-même proposer une date (c’est ce que nous avons fait).

 

5- Le lieu de réception

 

Le conseil qui va suivre s’applique pour à peu près tout : appelez, demandez un devis, posez vos questions aux personnes concernées et conservez absolument TOUT !

Domaines, salles des fêtes… faîtes l’inventaire des lieux qui se trouvent à proximité de votre mairie (si il faut faire 2h de route, c’est un peu embêtant), et qui vous plaisent.

N’oubliez pas de demander si les tables et les chaises sont à louer en plus de la salle et si des prestataires vous sont imposés. Et bien sûr, renseignez-vous sur la capacité d’accueil du lieu.

 

6- Les prestataires

 

Et surtout, le traiteur ! Non sérieusement, c’est bizarre si on ne mange pas… non ?

Là encore, pour vous faire une idée, renseignez-vous. Je vous conseille de faire un petit tour au salon du mariage et de demander des devis pour ne pas vous faire avoir ! Regardez les différents menus, discutez de prestations (nappes, couverts, centres de tables, serveurs …).

N’hésitez pas à demander autour de vous ; vos amies, vos frères et sœurs qui se sont peut-être mariés récemment peuvent sûrement vous recommander des prestataires qui ont bien fait leur job !

 

Pour le reste, c’est à vous de voir. Il y a les classiques : DJ, fleuriste, photographe… et les moins classiques : l’artificier, le groupe de musique…

Surtout, gardez les contacts précieusement  !

 

7 – Les incontournables

 

Et bien sûr, après avoir réglé le gros du mariage, il reste à voir la déco, les alliances, le faire-part, la robe, les chaussures, la coiffure, le maquillage, le plan de table, les dragées… (ok j’arrête là, je vais faire un malaise !) et tout le tralala qui va autour et qui prend le plus de temps finalement.

Là encore : Pinterest est LA source d’inspiration (Si vous n’avez pas encore compris, je ne jure que par cette application !).

N’hésitez pas à définir un thème pour facilement choisir vos couleurs et votre décoration.

 

 

Pour finir, voici quelques références (sites et bouquins) qui m’ont beaucoup aidé :

http://www.unbeaujour.fr/

http://lamarieeencolere.com/

https://www.pourlesnuls.fr/livres/vie-pratique/organiser-son-mariage-pour-les-nuls-9782754016766

Maude

2 pensées sur “J’ai dit oui… Et maintenant, on fait quoi ?”

  1. Marion dit :
    22 mai 2017 à 18 h 15 min

    Hahahahahah, j’aime beaucoup la référence à la famille ! Très bon article, qui permet en effet de s’y retrouver, et qui va, j’en suis sure, en aider plus d’une (dont moi, un jour… 😉 )

    1. Maude dit :
      29 mai 2017 à 8 h 15 min

      Merci beaucoup Marion ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *