Alimentation Nutrition

Limiter la prise de poids pendant les fêtes de fin d’année

20 décembre 2017

Je ne sais pas vous mais moi j’ai super hâte quand arrivent les fêtes de fin d’année, pour me retrouver en famille ou entre amis et surtout … pour manger !

Sauf que généralement, on ne mange pas, on bouffe jusqu’à plus en pouvoir et par gourmandise.

Et arrive le 2 janvier, jour de la déprime… les 3 kilos difficilement perdus à la rentrée sont de retour…

Pourtant, vous avez la motivation, vos bonnes résolutions… mais quel dommage d’avoir lâché prise pour 3 repas (oui, normalement, pas plus : le réveillon de noël, le jour de noël et le réveillon du nouvel an).

Heureusement, j’ai quelques petites astuces pour vous afin de limiter les dégâts :

 

  • On compense sur le repas qui précède (ou/et qui suit)

Exemple : le déjeuner du 24/12, on ne se jette pas sur une assiette de pâtes carbonara alors qu’on va manger plus qu’il n’en faudrait le soir. Entre l’apéritif, les toasts (pour le foie gras, le saumon…) le pain, les féculents, la bûche… bref, c’est beaucoup trop.

Alors on fait léger (mais on mange quand même pour ne pas priver l’organisme et stocker par la suite).

Et on fait la même chose pour le 25 au soir ainsi que le 31 midi.

 

  • Oui mais alors… mon goûter ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, un petit goûter vers 16h30 peut être une bonne chose, à condition que ce soit léger et équilibré : un produit laitier et un fruit par exemple.

Avec ce petit encas, on évite de se jeter sur l’apéritif.

 

  • Limiter l’alcool

Ça peut paraître bête, mais oui, le petit verre à l’apéro, le vin, le champagne… ça fait exploser le compteur de calories (vous allez déjà battre des records rien qu’en mangeant, pas la peine d’en rajouter).

Un verre suffit, et pour le reste, tournez vous vers des produits « lights » (ou encore mieux, de l’eau !)

 

  • Se faire inviter si possible…

Bon, qu’on se le dise, les restes, il n’y a rien de pire !

Quand on reçoit sa famille pendant les fêtes, que le cousin Albert veut des escargots, que mamie Gertrude a exigé son saumon fumé et que maman refuse de faire noêl sans foie gras, et qu’on se retrouve avec les restes des trois entrées (oui oui, on le sait tous, ce n’est QUE les entrées !), et bien on les mange pendant une semaine (jusqu’au jour de l’an) pour ne pas jeter (et on fait pousser sa troisième fesse accessoirement…)

On accepte donc de se faire inviter 🙂

 

  • Faire un plat unique 

A défaut de vous faire inviter, si vous devez recevoir chez vous : une entrée, un plat et un dessert, c’est suffisant, non ?

On évite les restes, on fait de jolies assiettes individuelles (et on fait des économies non négligeables !)

 

  • Bouger

On prend les escaliers plutôt que l’ascenseur, on descend une station de métro avant l’arrêt habituel, on va récupérer son pain à pied… bref, on se dépense.

 

Pour finir, on ne se ressert pas et on fait attention à la matière grasse (crème fraiche, mayonnaise, sauces…)

Et surtout, on se fait quand même plaisir et on profite de ses proches 🙂

 

Bonnes fêtes de fin d’année à tous !

Vous aimerez aussi