Alimentation BeautĂ© / Bien ĂȘtre

S.O.S je perds mes cheveux ! Que faire ?

25 septembre 2018

Ça y est l’automne est arrivĂ©e 🍂 ! Cette jolie saison qui apporte de magnifiques couleurs aux paysages, qui donne envie de rallumer les bougies parfumĂ©es et de se blottir dans de confortables plaids bien douillets devant Netflix …

femme confortablement installée sur un canapé

Oui mais voilĂ , en ce moment vous l’aurez sĂ»rement remarquĂ©, il n’y a pas que les arbres qui perdent leurs feuilles… Vous aussi vous vous dĂ©plumez et le tapis de la salle de bain, recouvert de cheveux, est beaucoup moins joli Ă  regarder que le parterre de feuilles cuivrĂ©es dans le parc …

NO PANIC !!!! Rien d’anormal, non promis vous n’allez pas finir chauve pour NoĂ«l !

C’est un phĂ©nomĂšne passager qui survient gĂ©nĂ©ralement Ă  l’entrĂ©e de l’automne et du printemps et qui n’est absolument pas grave mais inquiĂšte parfois !

En dehors du changement de saison, d’autres causes peuvent ĂȘtre Ă  l’origine de la chute de cheveux que l’on nomme alors « chute rĂ©actionnelle ». Essayons de comprendre quelle en est la cause…

Je vous partage mes conseils en tant que professionnelle du cheveu pour vous aider à traiter le problùme dùs la racine 😜 !

Le cycle de vie du cheveu :

Nous perdons en moyenne 50 Ă  100 cheveux quotidiennement sans mĂȘme nous en rendre compte. Pour comprendre ce phĂ©nomĂšne il est important de connaĂźtre les diffĂ©rentes phases du  cycle de vie du cheveu :

  1. ANAGÈNE
    Phase de croissance (durée : 2 à 7 ans, suivant le sexe et les individus)
    Le cheveu est en pleine vie.
  2. CATAGÈNE
    Phase de dégradation (durée : 15 à 20 jours)
    Le cheveu est entre la vie et la mort « façon de parler »
    Sa racine remonte vers l’épiderme et l’activitĂ© de celle-ci s’interrompt brusquement.
    Le cheveu cesse alors de croĂźtre mais il ne va pas quitter les lieux pour autant, il doit attendre la relĂšve.
  3. TÉLOGÈNE
    Phase de repos (durée : 2 à 3 mois)
    Cette fois, le cheveu est bien mort et prĂȘt Ă  tomber, comme un fruit mĂ»r qui tombe de l’arbre.
    Mais il reste encore sur la tĂȘte, le temps que la racine de son remplaçant soit suffisamment forte pour le dĂ©loger.
  4. CHUTE
    Phase de chute. La jeune repousse arrive Ă  la surface du cuir chevelu et l’ancien cheveu tombe de lui-mĂȘme.
  5. NOUVEL ANAGÈNE
    Le nouveau cheveu entame sa croissance : la boucle est bouclée.

Quelles sont les causes de la chute de cheveux saisonniÚre ou réactionnelle ?

  •  À chaque changement de saison, notre organisme est soumis Ă  des variations hormonales. Le corps doit s’adapter au changement de tempĂ©rature, d’ensoleillement et d’humiditĂ© provoquĂ©s par le changement de saison. Ces variations hormonales saisonniĂšres vont provoquer une accĂ©lĂ©ration du cycle de renouvellement des cheveux, qui tombent alors en plus grande quantitĂ©. Cette chute saisonniĂšre des cheveux dure en moyenne entre 4 semaines Ă  12 semaines maximum.

 

  • Un Ă©vĂ©nement particulier ou inhabituel : fatigue, stress :  Si vous ĂȘtes stressĂ©es, votre cuir chevelu va ĂȘtre sous tension, ce qui va naturellement empĂȘcher une bonne vascularisation donc nĂ©gliger l’apport en nutriments dont chaque follicule a besoin. RĂ©sultat : qui dit absence de nutriment dit chute de cheveux.

 

  • Grossesse : phĂ©nomĂšne assez courant pendant la grossesse ou pendant les premiers mois qui suivent l’accouchement. Il est dĂ» Ă  une carence en certaines substances importantes comme le fer. Les changements hormonaux jouent Ă©galement un rĂŽle important.

 

  • RĂ©gime : carence nutritionnelle importante

 

  • Choc psychologique ou opĂ©ration.

 

  • L’utilisation de produits inadaptĂ©s. Par exemple, on peut utiliser des produits diffĂ©rents en Ă©tĂ©, qui ne sont plus adaptĂ©s pour l’automne.

 

  • La prĂ©sence d’impuretĂ©s au niveau du cuir chevelu qui « encrassent » les follicules pileux (pellicules, poussiĂšre…).

 

Et si vous faisiez vous-mĂȘme : un test « chute d’automne » ?

Ce test se fait avant shampoing, sur cheveux non lavés depuis au moins 2 jours :

  • Doigts Ă©cartĂ©s, posez une main Ă  plat, directement sur la peau de votre cuir chevelu. Puis, resserrez vos doigts fermement les uns contre les autres et faites-les glisser, en tirant vos cheveux des racines vers les pointes.
  • DĂ©posez les cheveux ainsi recueillis sur une surface claire (ex : table blanche). RĂ©pĂ©tez ce geste au moins 4 fois, pour couvrir l’ensemble de votre chevelure.
  • RĂ©sultats : Si vous recueillez, en tout :
    • Moins de 10 cheveux : Tout va bien, votre chute est normale pour le moment.
    • De 10 Ă  15 cheveux : Vous commencez sans doute une chute de cheveux saisonniĂšre. DĂšs maintenant, faĂźtes une cure de vitamines pour cheveux.
    • Plus de 15 cheveux : La chute est bien prĂ©sente. Une bonne cure s’impose.

 

Traiter la chute de cheveux :

Il existe plusieurs méthodes pour lutter contre la chute des cheveux, commençons par la plus naturelle : Votre ALIMENTATION !

Ce n’est un secret pour personne, l’alimentation est la base d’une bonne santĂ© et nos cheveux eux aussi ont des besoins bien particuliers !

Privilégiez les aliments et compléments alimentaires riches en vitamines A, D, E, F et B (B4, B5, B6, B8), acides gras et oligoéléments tels que le fer, le zinc et le magnésium.

Les acides aminĂ©s sont Ă©galement excellents : la mĂ©thionine et la cystĂ©ine, qui entrent dans la composition de la kĂ©ratine, aident Ă  prĂ©venir la chute des cheveux, l’arginine favorise leurs croissances et la glutamine permet de les renforcer.

fruits et légumes

Le top des aliments excellents pour la santé de nos cheveux :

1. Le poisson

Il faut prioriser les protéines. Les poissons et viandes contiennent des acides aminés comme la cystine qui sont précurseurs à la kératine. Cette derniÚre est la composante principale du cheveu et améliore sa structure.

2. Le germe de blé et céréales

Au-delĂ  des prĂ©cieuses protĂ©ines, les vitamines B servent Ă  soutenir la croissance du cheveu et contribuer Ă  la beautĂ© capillaire. Les vitamines de ce complexe peuvent rĂ©guler la sĂ©crĂ©tion de sĂ©bum au niveau du cuir chevelu, en plus de stimuler la circulation sanguine dans les racines des cheveux, les fortifier et rehausser l’Ă©clat de la chevelure.

Quoique le germe de blé soit un ingrédient riche en vitamines B, il importe également de varier les sources de céréales pour obtenir la gamme de vitamines de ce groupe (de la B1 à la B12).

3. Les légumes et fruits colorés

Pensons aussi Ă  la vitamine C (acide ascorbique), un antioxydant qui protĂšge les follicules et rĂ©duit la perte de cheveux. On en retrouve dans les shampoings et traitements capillaires, mais rien ne vaut la version fraĂźche dans l’assiette.

4. Les Ɠufs entiers

Les jaunes d’Ɠufs sont un remĂšde ancestral pour embellir la chevelure. Leur contenu en vitamine A assure la rĂ©gĂ©nĂ©ration des tissus du cuir chevelu. Faites provision de cocos, de carottes, d’Ă©pinards et de produits laitiers pour tout plein de vitamine A Ă©galement.

5. Le cacao et le chocolat noir

Un autre nutriment indispensable Ă  la santĂ© capillaire est le fer, qui augmente le taux d’hĂ©moglobine afin d’oxygĂ©ner la chevelure. Ce minĂ©ral joue un rĂŽle fondamental dans le processus de repousse. Le cacao et ses dĂ©rivĂ©s en fournissent une bonne dose tout en rĂ©pondant Ă  vos fringales, pourvu que vous soyez raisonnable dans les quantitĂ©s. Quelques bouchĂ©es seulement peuvent subvenir Ă  une part des besoins en fer. Les viandes, les haricots rouges, l’avoine et le quinoa reprĂ©sentent aussi d’autres sources de fer.

Les femmes ayant des rĂšgles abondantes, les athlĂštes d’endurance, les femmes enceintes et les petits mangeurs sont plus Ă  risque d’Ă©puiser leurs rĂ©serves de fer… attention!

6. Les lentilles et légumineuses

Ces alternatives végétariennes représentent un « jackpot » nutritionnel avec leur lot de protéines, de vitamines B et de zinc. Ce dernier sert à stimuler la pousse des cheveux et prévenir leur perte.

7. Huiles vĂ©gĂ©tales, de lin, d’olive …

AlliĂ©es de la santĂ© cardiaque, elles contribuent aussi Ă  la santĂ© capillaire… en fournissant des acides gras essentiels (les omĂ©gas-3) qui amĂ©liorent la texture des cheveux. Outre leur usage en coiffure dans les produits cosmĂ©tiques, les huiles sont parfaites pour les recettes et pour rehausser l’Ă©clat de votre chevelure.

8. Les amandes et noix

La vitamine E favorise la croissance des cheveux en supportant la circulation sanguine nourrissant le cuir chevelu. Elle garantit une belle chevelure en plus d’ĂȘtre anti-inflammatoire et cardio-protectrice. FaĂźtes provision d’amandes, de noisettes et d’autres noix de votre sĂ©lection pour en enrichir votre menu.

9. Les huĂźtres

Riches en zinc, un oligo-Ă©lĂ©ment qui soutient le systĂšme immunitaire et renforce la fibre capillaire pour rendre les cheveux moins fragiles. Pour ceux qui sont moins friands d’huĂźtres, les autres fruits de mer sont une option intĂ©ressante.

10. Les algues, spiruline

Les algues (varech, kombu, wakame, dulse et nori comme on les surnomme) sont une vĂ©ritable mine d’or nutritionnelle avec leur teneur en vitamines A, B et C et en zinc. Ces merveilles marines soutiennent donc la pousse des cheveux, leur fortification et leur brillance, en plus d’ĂȘtre faibles en calories…

Vous avez aussi la possibilitĂ© d’utiliser des complĂ©ments alimentaires, moins naturels mais efficaces Ă©galement :

Ex : Forcapil, GĂ©lules Ă  prendre par 2 le matin pendant 3 mois.

Ce complément alimentaire est autorisé pour les femmes enceintes à partir du 2 Úme trimestre de grossesse et également aux femmes allaitantes !

(Ah oui j’ai oubliĂ© de vous prĂ©ciser que les cures pour les cheveux Ă©taient assez longues, le temps d’ĂȘtre bien assimilĂ©es par l’organisme et d’ĂȘtre bien diffusĂ©es dans tout le follicule pileux ! Alors on s’y tient, le faire deux semaines ne sera pas suffisant 🙃)

On rappellera également que les compléments alimentaires ne doivent pas se substituer à une alimentation variée, équilibrée et à un mode de vie sain !

produit capillaire, shampooing et ampoules et compléments alimentaire gélules

Autres astuces pour prendre soin de ses cheveux et réguler la chute :

  • En plus d’une alimentation plus variĂ©e et riche en vitamines, vous pouvez Ă©galement utiliser des shampoings anti-chute qui accentueront les effets et renforceront vos cheveux ! Il en existe de plusieurs marques : les plus efficaces seront ceux que vous trouverez en pharmacie ou les produits professionnels en salon de coiffure . À cela vous pouvez ajouter des ampoules Ă  appliquer 1 fois par semaine sur le cuir chevelu puis rĂ©aliser un massage qui fera pĂ©nĂ©trer le produit et rĂ©activer la circulation sanguine. Si vous faĂźtes ce combo soyez sĂ»re que l’efficacitĂ© sera optimale !

 

  • Rincez vos cheveux Ă  l’eau froide ou tiĂšde et pratiquez l’auto-massage du cuir chevelu pour relancer la microcirculation au niveau des follicules pileux. Pensez Ă  faire au moins un masque par semaine, l’hydratation leurs fera Ă©galement le plus grand bien.

 

  • Évitez les shampoings Ă  base de silicone et de collagĂšne qui Ă©touffent le cuir chevelu et le follicule pileux et n’abusez pas du shampoing sec qui lui aussi peut causer des rĂ©sidus sur le cuir chevelu.

 

  • Utilisez de bons produits capillaires adaptĂ©s Ă  vos besoins, faites vous conseiller par votre coiffeur !

Si votre chute de cheveux persiste au delĂ  de 12 semaines et malgrĂ© tout ce petit rituel de soin allez consulter un dermatologue ou votre mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste qui vous prescrira une prise de sang pour voir si vous n’ĂȘtes pas carencĂ©e ou anĂ©miĂ©e et vous conseillera des produits plus forts en fonction de vos besoins !

VoilĂ  les beautĂ©s, vous savez tout ! À vous de jouer et surtout : restez bien coiffĂ©es 😉

 

 

 

 

 

 

Vous aimerez aussi