Alimentation Nutrition

Diversification alimentaire : des réponses à vos questions

6 novembre 2018

J’ai plusieurs de mes amis qui ont eu des bébés à quelques mois d’écart avec nous, et à un moment donné, la question de la diversification alimentaire se pose.

Alors bien évidemment, on attend le feu vert du pédiatre puis ses indications, mais ils ont rarement le temps de s’attarder sur le sujet et on se retrouve avec des parents perdus : On commence par quoi ? Comment ? Et le lait ?

Et je les comprends parfaitement, c’est vraiment pas facile quand c’est la première fois.

J’ai répondu à mes copines avec plaisir (oui oui, vous là ;)) et j’ai pensé qu’il était bon de vous partager ça !

 

Quand est-ce qu’on commence à donner des purées ?

Généralement, à la visite des 4 mois de votre bébé, votre médecin vous dira de commencer la diversification. Mais pas de panique, ça ne veut pas dire qu’il faut commencer sans faute au repas suivant votre rendez-vous. Prenez votre temps, préparez-vous et préparez votre bébé en le mettant à table avec vous, en le laissant jouer avec sa cuillère pour l’habituer.

Certains bébés ne sont pas prêts, d’autres ouvrent grand la bouche dès qu’on leur approche un aliment.

(Je parle volontairement de purées et donc de diversification « classique », et pas du tout de Diversification Menée par l’Enfant dans cet article).

 

Fruits ou légumes ?

Vous faites ce que vous voulez ! Le légume du midi ou le fruit du goûter, c’est à vous de voir. On dit généralement de commencer par les légumes parce que l’enfant aime beaucoup ce qui est sucré et risque de faire la tête si vous lui donnez les légumes après les fruits, mais il y a des bébés pour qui ça ne pose aucun problème.

 

Et je donne quoi exactement ?

Il n’y a pas de règles. Vous pouvez proposer un large choix de fruits et de légumes cependant évitez les aliments acides et difficiles à digérer.

 

Cuillère ou biberon ?

Encore une fois, l’un ou l’autre fonctionne. Cependant, je vous conseille plutôt de tenter la cuillère puis si vraiment ça ne fonctionne pas, pourquoi ne pas introduire ces nouveaux éléments directement dans le biberon de lait. Enfin encore une fois, il n’y a pas le feu. Prenez votre temps, proposez la cuillère plusieurs fois et n’oubliez pas que c’est une période de découverte, ce n’est pas grave s’il ne mange pas de suite.

 

Et le lait dans tout ça ?

On continue à donner du lait infantile évidemment, ça reste la base de l’alimentation de votre enfant. On ne passe au lait deuxième âge que lorsque l’enfant mange de tout (légumes, fruits, produits laitiers, féculents et viandes/poissons/œufs). La diversification, c’est la découverte. Les quantités sont au départ ridicules donc on ne fait pas l’impasse sur le lait.

 

Et l’assaisonnement ?

Nature ! On fait cuire à la vapeur puis on mixe en ajoutant de l’eau de cuisson pour que la texture soit lisse. Les papilles de vos enfants sont très développées et les aliments ont déjà beaucoup de goût pour eux. On ajoute ni sucre ni sel et pour les herbes aromatiques et épices on attend un peu.

Par contre, il est important d’ajouter de la matière grasse (non cuite) que vous pouvez faire varier.

 

 

Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poser 🙂

Ps : Faites pas semblant, vous aussi vos enfants ressemblaient à ma photo pour leurs premières purées !

 

 

Vous aimerez aussi